Nous sommes le 22/07/2017 et il est 12h40 Forum | Connexion | Inscription Flux RSS - Gran Turismo 5  GT5net sur Facebook  Compte à rebours
GT5net Accueil
Forum Gran Turismo 5
Contacter le Webmaster
GT logo Interview de Yamauchi Kazunori
Un correspondant du site espagnol MeriStation a interviewé au Japon le créateur de Gran Turismo, Kazunori Yamauchi. Le créateur de cette saga, devenue l'une des plus vendue dans le monde du jeux vidéo, a répondu à ses questions...


MeriStation : Quelles ont-été les difficultés que vous avez rencontré durant le processus de développement du jeu ?

Kazunori Yamauchi : Le développement de Gran Turismo 5 est assez difficile en raison de la supériorité technique de la PlayStation 3 par rapport à la PlayStation 2. La PS3 nous permet de montrer plus de détails à l'ecran. Auparavant, nous avons eu à régler pour quelques finitions qui ont été déterminées en grande partie par la technologie existante. Aujourd'hui, ces limites ont pratiquement disparu et tout est représenté de manière très réaliste. Je veux un produit digne de la puissance de la PS3. Pour Gran Turismo et Gran Turismo 2, les designers Playstation avaient besoin d'une journée pour modélisater une voiture. Pour Gran Turismo 3 et Gran Turismo 4, tous deux sortis sur Playstation 2, les mêmes techniciens ont mis un mois à réaliser le même modèle en raison de l'augmentation du nombre de polygones. Pour Gran Turismo 5, le même travail prend 6 mois. Nous parlons de 180 fois plus de temps et d'efforts. Nous sommes face à quelque chose de très très détaillé. Plus de travail. Nous pouvons considérer, et je pense que Gran Turismo est une sorte de référence pour le test décisif de mesurer les limites de chaque génération de consoles. A ce sujet, je tiens à démontrer les limites de notre propre Gran Turismo. Sinon, nous ne pourrions l'appeler Gran Turismo. Du moins, je ne pourrais pas. C'est une grande responsabilité.


Pourquoi est publié ce "Prologue" ? Beaucoup de personnes ne veulent pas dépenser de l'argent sur ce qu'ils considèrent comme une démo.
Nous estimons qu'au rythme auquel nous travaillons, Gran Turismo 5 sera prêt d'ici à décembre 2008. Elles dureront 4 ans depuis Gran Turismo 4. C'est trop long, surtout pour un fan de la série. Il ya encore beaucoup de choses à faire. Nous avons également des fonctions en ligne. C'est un produit complètement différent de GT4. Il est de loin supérieur à tous les égards. Nous avons besoin de le tester de manière approfondie pour en faire un produit parfait. Je pense qu'il est moins dangereux de proposer un jeu comme celui-ci sur le marché, sans être soumis à des épreuves de qualité les plus sévères. Une autre raison de faire le prologue, c'est que tout simplement trop de temps s'est écoulé depuis la sortie de GT4. Je veux recevoir les avis des utilisateurs aussi rapidement que possible. Et ce Prologue est une bonne façon de le faire.


Donc, quand est-ce qu'est prévu le lancement de Gran Turismo 5 ? Fin 2008 ?
Oui, Noël 2008 est la date prévue pour le moment. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas encore définitif. Il a été difficile de développer le Prologue. Pour vous faire une idée de nous, si mon équipe de développement actuelle devait de nouveau développer le premier Gran Turismo, seulement 2 semaines seraient nécessaires. Au moment où nous l'avons fait, cela nous avait pris 4 ans. Nous avons beaucoup progressé.


Je vois, et les fans s'attendent à une qualité irréprochable pour le nouveau Gran Turismo n'est-ce pas ?
Oui, c'est une grosse responsabilité. C'est pourquoi je veux être parfait. Et pourquoi je ne peux assurer avec certitude la date de sa sortie sur le marché.


A propos des voitures maintenant, ont-elles toutes été complètement redessinées ?
Toutes à partir de rien. Nous n'avons absolument rien récupéré des versions précédentes. Tout est nouveau.


Est-ce que tous les habitacles sont fidèles à la réalité ?
Oui. Les intérieurs sont détaillés à la limite. Par exemple, nous avons la vue quand nous regardons en arrière qui a été complétement modélisée afin que le sentiment d'immersion soit total. Je ne veux pas que le tableau de bord soit parfait, mais je ne veux pas non plus que les joueurs se disent que nous avons negligé la modélisation de l'arrière de la voiture. Il y a beaucoup d'éléments à gérer, nous cherchons cependant à ce que chaque détail soit parfait.


Yamauchi Kazunori - Créateur de Gran Turismo



Combien de temps cela a pris dans toutes les voitures ?
Un designer prend en moyenne 6 mois par voiture. 50 voitures représentent 300 mois. Ce qui représente 25 ans. Les circuits représentent beaucoup plus de travail. C'est plus d'une année pour chacun des circuits. Nous avons 30 personnes qui travaillent sur les circuits.


Donc, si vous avez travaillé de la même façon le jeu sera plus cher ?
Oui, le prologue à 4950 yen est trop bon marché. Remplir le réservoir de carburant d'une voiture au Japon coûte 10000 yen. Nous parlons de la moitié.


Quelles suprises pour Gran Turismo 5 ?
Je veux qu'il soit parfait. Avec Gran Turismo 5 sur Playstation 3 nous passons au FULL HD 1980x1080 le tout avec 60 images par seconde. C'est plus que ce que l'on voit sur les émissions à la télévision en haute définition, ce qui est entrelacé, et non progressif. Actuellement, la PS3 est l'appareil qui offre la meilleure qualité d'image. Je souhaite la meilleure qualité et aussi que ce que l'on voit à l'écran soit beau. Le but de Gran Turismo est de profiter de la conduite mais je suis de ceux qui trouvent que la voiture est belle même quand elle est garée dans la rue. C'est quelque chose de beau à admirer. La lumière à l'intérieur est tellement vraie que nous pouvons reconnaître ce que nous conduisons comme voiture sans la voir de l'extérieur. Dans Gran Turismo, si vous tournez avec une Ferrari sur le circuit de Suzuka, vous pouvez vous dire que vous avez vu la même chose que si vous l'aviez réellement fait. Cela me semble être quelque chose de fondamental. Je tiens à transmettre ce type d'émotion aux fans de Gran Turismo.


Quel aspect du jeu est le plus satisfaisant ?
Grand changement que nous avons accordé à la conception du jeu. Auparavant, dans n'importe quel jeu que vous aviez il fallait effectuer les mêmes actions pour accéder à une partie. Dans le cas des jeux de courses, il y avait un menu à partir duquel nous devions choisir "single race" par exemple, puis la voiture, puis le circuit, et ainsi de suite. Dans GT5 nous avons modifié la conception de la pensée de l'ère des jeux en ligne. C'est quelque chose dont je suis particulièrement satisfait. Si nous n'avions pas fait des changements comme ceux-là, comment voulez-vous qu'on aille de l'avant avec cette série ? Nous devons briser les schémas classiques.


Est-ce Gran Turismo 5 le meilleur simulateur de conduite ? Pourquoi ?
Pour nous il l'est. Pour illustrer ceci, et bien qu'il soit un peu abstrait, je dirai que Gran Turismo a une âme qui lui est propre. Et que l'âme se reflète dans son réalisme. Tout en lui est réel. Le sond, les paysages, les voitures, etc...


En parlant de réalisme, quand verrons-nous les dommages causés à la voiture ?
Dans GT5 les dommages seront modélisés. Mais il y a 3 problème à résoudre. Tout d'abord, certains constructeurs automobiles ne se soucient pas de constater les dommages subits par leurs véhicules dans le jeu, mais d'autres refusent. Certaines voitures subiront des dommages et d'autres pas, selon le constructeur. Deuxièmement, la simulation. Sur Daytona Speedway par exemple, si aprés la courbe, à l'entrée de la ligne droite vous heurtez légèrement les protections du circuit avec l'arrière de votre véhicule celui-ci sera bon pour la casse. Fin de la partie. Il s'agit d'une petite faute, mais si nous faisons les calculs physiques nécessaires, ils révèlent que nous avons une charge de 150 G. La voiture se désintègre littéralement. Nous ne voulons pas cela. Nous ne voulons pas détruire la voiture. Je n'aime pas. C'est de la simulation ultraréaliste, mais si nous l'appliquons, le jeu est terminé, vous n'avez plus de voiture. Je refuse d'accepter ce type d'effet. Maintenant, nous reflechissons à la manière de vivre la pure simulation, en intégrant ce type de situation. Et le troisième problème est qu'il existe de nombreux jeux de conduite dans lesquels il ya des accidents de ce genre, mais je n'ai jamais vu en quoi ils contribuent à améliorer le jeu ou se perfectionner techniquement parlant. Je comprends que les amateurs de la série souhaitent des dommages et des accidents parce que, pour le meilleur ou pour le pire, cela fait partie intégrante de la réalité.


Yamauchi Kazunori - Polyphony Digital



Comment s'est améliorée l'AI dans Gran Turismo 5 ?
Pour les versions sur PS3 nous avons repensé l'intelligence artificielle. Maintenant, nous avons 16 voitures à la fois ce qui rend les choses assez difficiles. Je peux dire que nous sommes sur la bonne voie pour parvenir à une parfaite AI ou près de la perfection. Nous avons parcouru un long chemin depuis GT4. Lancer les voitures sur un circuit est relativement facile. Mais les faire suivre le parcours de façon naturelle, est quelque chose de beaucoup plus difficile. Imiter le comportement humain est un défi permanent. Quelque chose de très difficile.


Avez-vous des restrictions, Sony vous impose t-il quelque chose en particulier ? Quoi ?
Une seule, la date de sortie du jeu. Jusqu'à présent, ils nous ont laissé une certaine latitude à cet égard. Je dirais que nous sommes en queue de peloton pour SONY. Mais nous n'entendons pas trop (rires). Heureusement, nous avons suffisamment d'indépendance. Par conséquent, tant que je ne trouverais pas GT5 parfait il ne sera pas mis en vente. Sony croit que je suis trop perfectionniste et je suis d'accord. Les fans de la série sont loyaux mais si quelque chose ne va pas dans le jeu ils vont le remarquer. Ils sont semblables à moi. Donc, je tiens à perfectionner le jeu autant que possible. Quant à la conception ou aux limites, Sony ne s'en mêle pas trop, j'ai beaucoup de liberté dans ces domaines.


Vous voulez changer d'air et de créer une nouvelle saga de la réussite dans le monde des jeux vidéo ?
J'ai longtemps pensé à un RPG, mais je n'ai pas le temps. (devient rêveur, ndlr)


Gran Turismo 5 n'est possible que sur PS3 actuellement, n'est-ce pas ?
Oui, exactement. De plus la Xbox 360 n'est pas un appareil conçu dès le départ pour Full HD. Elle semble conçu pour une résolution de 720p. Nous parlons de différences significatives pour une même génération de consoles. Bientôt, les gens vont apprécier la force d'attraction du Full HD, la haute résolution. Je veux faire des jeux qui utilisent le plus possible les capacités technologiques de chaque génération. Si nous développions nos jeux sur Wii, on ressentirait au fond de nous la frustration de savoir que la PlayStation 3 nous offre une qualité supérieur, et que nous travaillons pour une machine moins bonne technologiquement parlant. Une frustration insupportable. Les gens, de l'industrie et les médias disent que la PS3, la Xbox 360 et la Wii appartiennent à la même génération, les soi-disante "NextGen". Toutefois, j'appartiens à une génération différente. Le véritable "NextGen" c'est la PlayStation 3.


Gran Turismo portable, c'est pour quand ?
Nous travaillons actuellement sur son développement. Il sortira sur le marché après Gran Turismo 5. Nous l'avons pensé comme un jeu complémentaire.


Quel événement après la commercialisation de Gran Turismo 5 ?
En raison de la nature en ligne de ce jeu, nous avons encore besoin d'une autre année pour tout mettre en oeuvre. Le but n'est pas d'entamer immédiatemment les travaux concernant GT6. Nous allons ajouter des fonctionnalités ou améliorer certains éléments de GT5 en profitant de la connexion Internet. Donc je n'aurai pas le temps de me reposer. Durant ces 15 dernières années, je n'ai pas eu de vacances concernant Gran Turismo.


Cela signifie que vous êtes passionné par votre travail, pas vrai ?
Exactement, créer un GT est la chose la plus amusante du monde.


Passez-vous parfois la nuit ici (au travail, ndlr) ?
Récemment, pas tellement. Mais il y a longtemps, j'étais toujours là. Une année en particulier, j'ai passé juste 4 jours chez moi. Je ne me souviens pas quand il m'est arrivé pour la dernière fois de penser à ce que j'allais faire un jour de congé. Et si moi, je conduis. J'aime conduire. C'est ma deuxième passion. J'aime parcourir tôt le matin en voiture la périphérie avec une de mes six voiture ou sur un circuit privé pour me détendre et profiter.


Avez-vous contribué à la saga Gran Turismo en tant que professionnel et en tant que passionné ?
Quand nous avons commencé avec Gran Turismo j'avais 25 ans, j'avais 29 quand nous l'avons terminé. Le processus de création de la série et une partie de ma propre croissance en tant que personne et en tant que professionnel. Quand j'ai commencé le développement de Gran Turismo nous n'étions que deux, moi et un travailleur à temps partiel. Peu de temps aprés nous étions 15 personnes. Chaque instant, chaque expérience m'a aidé et m'aide à grandir. Comme j'ai commencé très jeune, je n'avait guère d'idée de la façon dont il fallait gérer le monde des affaires ou l'organisation de l'entreprise. J'ai du apprendre tout cela pour progresser. Nous sommes actuellement 120 personnes chez Polyphony. Mais je ne veux pas copier les modèles d'autres sociétés. Je veux le meilleur pour mon équipe. Je cultive mon entreprise et de mon entreprise grandit avec moi.


Yamauchi Kazunori - Gran Turismo 5



Maintenant, vous êtes le président de Polyphony Digital. Ne serait-il pas agréable de travailler comme un créateur, comme avant, avec une totale liberté ?
J'ai maintenant beaucoup de liberté. Le développement d'un jeu vidéo est un travail d'équipe. Ne perdez pas de vue que ceci nécessite une certaine liberté. Une des raisons de ma joie quotidienne est justement de savoir que nous nous consacrons à Gran Turismo. Regardez, j'ai un bureau chez Sony (montre la carte de visite avec le logo de Sony). Mon bureau est en fait une simple table de travail et un siège.


Comment voyez-vous l'état actuel de l'industrie du jeu au Japon ?
La culture du design japonais, et pas seulement dans le jeu, a déjà connu son heure de gloire dans les années 80-90. Même maintenant, les travaux effectués à ce moment-là semblent les meilleurs que ce pays ai fait. Maintenant, il y a une pénurie de créateurs. Aujourd'hui, les concepteurs sont très créatifs ou totalement fermés, ils ne produisent plus véritablement d'innovation. Ils sont enfermés dans leur propre conviction. Cela affaiblit la culture de l'innovation et du design japonais, malheureusement. Espérons que la situation va s'améliorer avec le temps.


Si Microsoft fait une offre très allechante pour Gran Turismo, accepteriez-vous ?
Cela dépend des conditions. Je veux une liberté totale dans mon travail. C'est ce que Sony me donne, je suis très heureux de travailler avec eux. Mais il se peut que nous ayons besoin d'encore plus de liberté dans l'avenir. En réalité, peu importe le nom : Microsoft, Apple, n'importe qui... Ce que je veux c'est aller de l'avant, pour avoir plus de liberté, pour offrir une qualité supérieur.


Soit dit en passant, vous êtes allé en Espagne récemment ?
Il y a deux ans. A Madrid, pour le travail. Je me rends fréquemment en Espagne. C'est un pays que j'apprécie. Je peux m'y rendre tranquillement au printemps mais pas en été, parce qu'il fait trop chaud à mon goût. Barcelone est d'ailleurs une ville charmante. Si j'avais le temps, je voudrais faire un tour le long des côtes de l'Espagne, dans les bons hôtels et les auberges pour profiter de ses paysages et de la cuisine.


Même dans une auberge vous auriez besoin d'être relié par Internet à votre bureau ?
Probablement (Rire). Bien sûr, je tiens aussi à conduire sur les routes d'Espagne. Je veux y aller, vivement le printemps.


Contactez-nous si vous le faites. Maintenant, avez-vous quelques mots à dire à nos lecteurs espagnol ?
Permettez-moi de dire que, dans d'autres pays en Europe, Gran Turismo fonctionne très bien en Espagne aussi, mais pourrait encore mieux faire. Il n'y a toujours pas assez de joueurs de GT en Espagne. Je veux en voir d'avantage. Et je veux vous entendre. C'est toujours une joie pour moi d'entendre la voix des fans. Ca a beaucoup d'effet sur moi.


Une dernière chose, et pardonnez l'indiscrétion. Pourquoi ce bandage au doigt, vous êtes blessé ?
Je me suis coupé alors que je faisais la cuisine à 4h du matin. Je cuisine au moins une fois par jour. Tous les types de cuisine, Chinois, Italien, Indien, Japonais...


Espagnol aussi ?
Je me demande comment faire une paella. Lors de mon dernier voyage en Espagne, j'ai commandé une paella dans un restaurant, mais elle n'était pas aussi bonne que ce qu'on m'avais dit. Où puis-je manger une bonne paella ?


A Valence, on dit que ce sont les meilleures.
J'aimerais bien manger une bonne paella quand je reviendrais en Espagne. Je vais suivre vos conseils.


M. Yamauchi, je vous remercie beaucoup pour votre attention et votre gentillesse. Nous espérons vous revoir bientôt.
Ce fut un plaisir, merci MeriStation.



Interview réalisée par Xavier Ocampo, un correspondant de MeriStation au Japon, puis traduite en Français par Hadrien SOUSTRE, Webmaster du site de la Communauté. © Copie strictement interdite, tous droits réservés.


Retour aux dossiers